Agglo Plaine Commune
 Vous êtes ici :

Mini-conférences

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Litterature, Culture et Arts

© W. Vainqueur

L'inscription aux mini-conférences est obligatoire

Mini-conférence n° 23 : Vous avez dit « poésie »? Pourquoi la poésie ? Comment ?

Philippe Tancelin, Paris 8

Cette mini-conférence a pour vocation de sensibiliser tous les publics à l'importance grandissante de la poésie dans notre ère technologique avancée. La poésie peut être partout y compris et surtout où on ne l'attend pas. L'intervention tentera de mettre l'accent sur cette disponibilité de la vie au poétique à la condition de demeurer vigilant vis à vis de ce qui détourne la vie de son poème.

Mini-conférence n° 24 : Du Büchernarr aux Booktubeurs : histoire de la lecture à travers les âges

Bérénice Waty, Paris 13

L’intervention présentera comment les pratiques liées à la lecture et aux postures de lecteurs se sont construites dans le temps historiques (du codex lu assis par des Sages, au lecteur moderne sur une liseuse) en balayant du papyrus jusqu’aux booktubeurs (blogueurs de livres sur Youtube).
Il s’agira de démontrer que la société française est remplie de représentations liées à la lecture et à celui qui lit, des Présidents de la République photographiés devant une bibliothèque aux nombreux parallèles entre lire et manger. « Nation littéraire » s’il en est, la France présente quasi malgré elle des traces de la sacralité du livre et des images liées aux pouvoirs du texte (que l’on pense à la magie noire ou à la lecture interdite aux femmes et aux enfants jusqu’au 19e siècle). C’est un inconscient collectif qui est nourri de la matérialité de l’objet-livre et des connaissances apprises par les textes.
Les supports seront variés : textes de littératures, tableaux, iconographies et publicité, ou encore un sketch de l’humoriste Danny Boon (« Harlequin, champion de l’amour ») seront utilisés pour montrer comment l’image du livre n’a de cesse d’être véhiculée dans notre société.

Mini-conférence n° 24 bis (sous réserve) : Séries télé : faut-il être une femme pour être héros de série aujourd'hui ?

Mathieu Arbogast, MSH Paris Nord

Dans 24h chrono, Jack Bauer sauvait les USA à lui tout seul. 10 ans plus tard,  c'est Carrie Fisher qui l'a « remplacé » dans Homeland. Dans les séries policières, de science-fiction, etc, y a-t-il vraiment plus de femmes qu'il y a 30 ans ? Même si elles sont plus nombreuses, cela suffit-il à dire que le sexisme a disparu ? Avec des exemples récents (Castle, Agents of the S.H.I.E.L.D.), nous chercherons à voir où en est la place des femmes dans les séries télévisées d'aujourd'hui.

Mini-conférence n° 25 : Qu’est-ce que l’animal ?

Georges Chapoutier, MSH Paris Nord

En science, l’animal, fruit d’une longue évolution paléontologique, se définit par rapport aux objets inanimés et aux plantes. Il revêt des formes multiples, depuis les éponges jusqu’aux chimpanzés. Sur le plan social, l’espèce humaine a entretenu, au cours de son histoire, des rapports variés avec les animaux : animaux humanisés, voire divinisés, animal-objet, animaux-êtres sensibles… Sur le plan moral, il importe de définir aujourd’hui, de manière nuancée, la manière dont nous devons traiter les divers animaux qui nous entourent.

Mini-conférence n° 26 : Le monde en spectacle : qu'est-ce que l'ethnoscénologie ?

Jean Marie Pradier et Melle LEE, MSH Paris Nord

Une promenade autour du monde offre une incroyable diversité de spectacles, de cérémonies et de rituels. Partout se rencontrent des conteurs, danseurs, équilibristes, chanteurs, clowns, saltimbanques, montreurs d'animaux, comédiens, mimes. Dans chaque pays, l'année est rythmée par des parades et des cérémonies politiques, militaires, religieuses, festives.  Spectacles en l'honneur des vivants et des morts, pour se divertir, intimider, glorifier, séduire, prier, être ensemble.  Qui n'a pas son carnaval? Son festival? Ses rites? L'ethnoscénologie étudie la pluralité de ces manifestations et tente de répondre à la question : l'espèce humaine a-t-elle le spectacle dans le sang ?

Mini-conférence n° 26 bis : Le handicap mental au théâtre (niveau lycée)  

Marie Astier, Université Toulouse Jean Jaurès

Le handicap mental bénéficie aujourd’hui d’une visibilité accrue sur les scènes de théâtre. La multiplication, dans l’écriture dramatique contemporaine, des personnages en situation de handicap mental est frappante, tandis que la programmation des institutions culturelles s’ouvre de plus en plus à des spectacles interprétés par des comédien.ne.s en situation de handicap mental. Après avoir projeté des extraits de spectacles donnant une certaine visibilité au handicap mental, je propose d’aider les élèves présents à réfléchir aux questions suivantes : qu’est-ce qu’on regarde ? Qu’est-ce qu’on voit ? Pourquoi ? Comment ? Au-delà du constat d’un gain de visibilité de l’anormalité, il s’agit de les éveiller à la question des modalités de cette mise en visibilité.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

Inscription

L'inscription aux conférences et mini-conférences est obligatoire : remplissez le formulaire d'inscription

Si vous êtes un établissement scolaire : remplissez ce formulaire

Contacts

Plaine Commune

Anne FAGNANI - Tél : 01 71 86 36 73

Mireille DUNEZ - Tél : 01 55 93 56 81