Agglo Plaine Commune
 Vous êtes ici :

Mini-conférences

twitter facebook google + addthis envoyer par mail
Imprimer la pageConvertir au format pdf (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Histoire et droit

© W.Vainqueur

L'inscription aux mini-conférences est obligatoire.

Mini-conférence n° 11 : « Romains » ou « barbares » ? Anne-Marie Helvétius, Paris 8

La période historique comprise entre le IVe et le IXe siècle représente un moment clé pour la construction européenne. Comment les peuples d’origine barbare se sont-ils intégrés dans le monde romain ? Comment les Francs sont-ils parvenus à reconstruire un Empire en Occident? Cette période de transition entre l’Antiquité et le Moyen Âge suscite aujourd’hui de nouvelles recherches menées par des historiens et des archéologues européens.

Mini-conférence n° 12 : Les arts contre l’esclavage : le combat abolitionniste par les arts - Marcel Dorigny, Paris 8

Alors que l’histoire du mouvement antiesclavagiste puis abolitionniste est relativement bien connu depuis les travaux des historiens  anglais, américains et français, notamment par les analyses des programmes, des modalités d’action et des moyens de propagande, un aspect essentiel de la lutte contre les pratiques esclavagistes a été peu mis en évidence.
En effet, aux côtés des « abolitionnistes politiques », un grand nombre d’artistes ont mis leur art au service de cette cause : dénoncer les violences et horreurs de l’esclavage et de la traite négrière. La conférence se propose de mettre en lumière cet aspect mal connu des longues campagnes de dénonciations de la traite et de l’esclavage ; la « mémoire militante » , jusqu’à aujourd’hui sera prise en compte.

Mini-conférence n° 13 : Les premiers empires coloniaux du 16ème au 18ème siècle : la première mondialisation - Marcel Dorigny, Paris 8

A partir de la fin du 15e siècle, l’Europe se lança à la découverte des mondes jusqu’alors restés inconnus et hors de sa portée. Les Portugais partirent à la recherche d’une route nouvelle vers l’Asie, en longeant les côtes d’Afrique : au fil de cette longue descente ils installèrent des comptoirs sur les côtes, s’emparèrent des îles (Canaries, Cap vert …) et inaugurèrent la première forme de traite négrière ; de leur côté, les Espagnols se lancèrent à la recherche d’une route vers l’Asie en passant par l’Ouest : ainsi Christophe Colomb a atteint ce qui sera le « nouveau monde » dès 1492 … Ces « découvertes » se transformèrent  rapidement en conquêtes et en édification d’empires coloniaux immenses ; les populations autochtones furent en grande partie décimées, les survivants dominés et christianisés ; les richesses, notamment l’or et l’argent, transférées massivement vers l’Europe. La France, l’Angleterre, la Hollande se lancèrent à leur tour dans cette conquête des terres nouvelles, notamment en Amérique du Nord. Ainsi, à la fin du 17e siècle, le monde avait-il été « partagé » entre les puissances européennes qui y imposèrent leurs langues, leurs religions, leurs cultures. Les produits et les hommes circulaient sur les voies maritimes de plus en plus maîtrisées ; la forme la plus spectaculaire de ce vaste circuit intercontinental fut le commerce négrier qui transféra d’Afrique vers les colonies européennes de 12 à 13 millions d’êtres humains réduits en esclavage.

Mini-conférence n° 14 : Des tablettes d’argile aux tablettes numériques : les supports de l’écrit à travers les âges - René Marc Pille, Paris 8

Quoi de plus banal en apparence que le feuilletage d'un livre ? Ce geste n'en est pas moins le produit d'une longue histoire, émaillée de révolutions technologiques dont la dernière en date – celle de l'électronique – a été précédée de bouleversements non moins essentiels, depuis l'apparition des tablettes d'argile dans l'Orient ancien jusqu'à l'invention de l'imprimerie. En quoi la nature du support de l'écrit (puis de l'image) détermine-t-il l'expression de la pensée et la conservation des connaissances ? La prolifération des écrans mettra-t-elle un terme aux noces de l'encre et du papier que l'humanité célèbre depuis des siècles ? Telles sont entre autre les questions qui seront abordées dans une conférence qui se veut une contribution à une histoire critique de nos nouveaux objets familiers.

Mini-conférence n° 15 : Pourquoi notre calendrier (grégorien) est-il si complexe ? Sylviane Schwer, Paris 13

D’une description événementielle et écologique du temps compté à un temps calculé, le  calendrier nous conte aussi les temps de Rome. Nous montrons d’abord comment les curiosités de notre calendrier s’expliquent simplement grâce à la connaissance de l’histoire de son évolution depuis la naissance de Rome (ab urbe condita), puis nous pourrons discuter du fait que les calendriers « rationnels » n’ont jamais pu s’imposer.

Mini-conférence n°16 : Saint-Denis, octobre 1793 : du bon usage politique des cadavres royaux - Stanis Pérez, MSH Paris Nord, Paris 13

Le concept de « corps du roi » est évidemment mis à mal pendant la Révolution française, que ce soit par la caricature ou la guillotine. Une étape supérieure a été atteinte en octobre 1793 avec l’exhumation des dépouilles embaumées des rois et des reines de France. Cet événement interroge sur l’usage politique de cadavres royaux devenus archives matérielles du passé dans un lieu de mémoire de l’histoire monarchique. Enfin, il s’agit également de « rejouer » rituellement la mort des rois mais avec le risque de transformer le tyran en martyr.

Mini-conférence n° 17 : Etat d’urgence et conséquences - Aude Brejon, Paris 8

Le thème de cette mini-conférence fait suite aux attentats survenus en île de France en 2015 et 2016 et à leurs conséquences sur notre appareil constitutionnel français. Les citoyens français ayant été soumis à des notions juridiques parfois contradictoires, il semblait nécessaire de faire le point sur ces différentes notions que sont l’état d’urgence, les pouvoirs exceptionnels, la réforme des institutions et enfin la redéfinition de la démocratie après ces événements qui ont traumatisé le pays et en particulier les habitants d’île de France.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

twitter facebook google + addthis envoyer par mail

Inscription

L'inscription aux conférences et mini-conférences est obligatoire : remplissez le formulaire d'inscription

Si vous êtes un établissement scolaire : remplissez ce formulaire

Contacts

Plaine Commune

Anne FAGNANI - Tél : 01 71 86 36 73

Mireille DUNEZ - Tél : 01 55 93 56 81