Vous êtes ici :

Campus Université Sorbonne Paris Nord

Jeudi 8 octobre 2020

Jeudi 8 octobre

De 8h30 à 10h00
Pandémie et  nouvelle organisation du travail dans les entreprises
Initiative organisée par Plaine Commune Promotion : conférence ouverte par Francis Dubrac, président de Plaine Commune Promotion, animée par Philippe Pion,  avec la participation d’entreprises et de chercheurs.
Côté science, l'organisation du travail est un thème important en économie depuis Taylor et son organisation scientifique du travail (le taylorisme et ses successeurs). Côté entreprise, la crise sanitaire que nous connaissons, a eu un impact très important sur l'organisation du travail. Elle a entrainé une mobilisation des DRH sans précédent.
Fête de la science oblige, la table-ronde fera dialoguer sciences et pratiques des entreprises

De 10h00 à 11h00
Galilée ou une nouvelle vision de la place de l’Homme dans l’Univers

Par Christian Chardonnet, physicien, CNRS, université Sorbonne Paris Nord
Galilée est considéré comme l’inventeur de la démarche scientifique qui s’appuie sur des preuves expérimentales.
La conférence présentera comment notamment avec l’invention de la lunette astronomique et grâce aux observations qu’elle a permises, Galilée a contribué avec Copernic à battre en brèche la vision aristotélicienne imposée par l’Eglise où l’Homme (et la Terre) était au centre du Monde. Grâce à sa capacité d’observation et son esprit déductif exceptionnel, Galilée a fini par imposer, non sans difficulté, une vision plus réaliste de l’Univers où la Terre n’est qu’une des planètes qui tournent autour du Soleil : ce fut la victoire de l’héliocentrisme sur le géocentrisme.

De 11h30 à 12h30
La place et le rôle des métiers techniques et scientifiques dans notre société après COVID-19

Par Martina KOST et Amita TRIPATHI, Physicienne et docteure en aéronautique, cheffes d’entreprise, animatrices du projet Femmes Tech.
Face aux problèmes environnementaux qui risquent de détériorer considérablement la nature et la vie des générations futures, les actions du développement durable devraient y remédier or elles sont souvent subies et considérées comme créatrices de coûts supplémentaires.
La crise COVID 19 a mis le focus sur le besoin de « gérer autrement » par le recours à des outils et méthodes diversifiés. Aujourd’hui, on a testé dans l’urgence d’autres modes de fonctionnement jusqu’alors peu utilisés.
Est-ce que le développement des métiers techniques et scientifiques permettra d’aller encore plus loin pour réaliser, ensemble «hommes et femmes» de nouvelles approches pour une durabilité saine de notre société et dans le respect de la nature qui nous entoure ? Est-ce qu’une mixité plus grande dans les métiers techniques et scientifiques peut être une des réponses essentielles à l’évolution de notre société?

De 14h00 à 15h00
La prise de conscience de l’urgence climatique depuis les années 80
Par Jean Jouzel Directeur de recherche émérite au CEA, ancien vice-Président du groupe I du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat)
C’est à partir des années 1970 que le problème de l’action potentielle des activités humaines sur le climat commence à préoccuper les scientifiques. Dans les années quatre-vingt, ils convainquent les décideurs politiques de la nécessité d’en établir un diagnostic. En 1988, cette mission est confiée au GIEC dont le premier rapport, publié en 1990, conduit à la mise sur pied de la Convention Climat dans le cadre du Sommet de la terre de Rio.  Depuis, les rapports du GIEC se sont succédés et des Conférences Climat (les COP) ont été organisées chaque année. Je porterai un regard sur cette période « historique » de notre prise de conscience collective de l’urgence climatique et terminerai par un point sur les prochaines décennies qui seront essentielles pour la lutte contre le réchauffement climatique.

De 14h30 à 15h30
D’un état de nature à la vie en société : l’émergence de l’éthique

Par Gérard Reach, médecin, professeur émérite à l’université Sorbonne Paris Nord
Dans cette conférence proposée dans le cadre de la thématique "l'Humanité face à la nature", je tenterai de montrer comment l'éthique actuelle peut être vue comme l'aboutissement d'un cheminement philosophique qui a rendu possible la sortie de l'Homme d'un état de nature à son intégration dans une société, rendant nécessaire l'invention de principes d'autonomie et de justice. Dans une telle conception, l'éthique apparaît comme une propriété nouvelle, émergente, de la société, faisant triompher les notions de contrat social et moral de Rousseau et Kant.

De 15h30 à 16h30
L’Homme et les termites, de la destruction des habitations humaines à la bio-inspiration

Par David Sillam-Dusses, éthologue à l’université Sorbonne Paris Nord
Seront présentées les interactions de l’Homme avec les insectes sociaux que sont les termites. Cela représente plusieurs aspects : la destruction des habitations humaines et des cultures par les termites, le rôle bénéfique des termites sur l’écosystème et donc sur la survie de l’Homme, l’alimentation humaine à base de termites, l’utilisation des termites dans la recherche d’or, la fabrication d’instruments de musique par les termites et enfin la construction de bâtiments en s’inspirant des nids de termites.

 

 

Haut de page

Contacts

Mireille DUNEZ 
Tél : 01 55 93 56 81

Anne FAGNANI 
Tél : 01 71 86 35 39

Thomas JOUANLANNE
Tél : 01 55 93 56 01

Suzana SEROR
tel : 01 55 93 56 82